Home / Français / Eau et énergie: le Canada veut apporter son aide au Cameroun

Eau et énergie: le Canada veut apporter son aide au Cameroun

Cameroon Tribune | Nathalie O’Neil, haut-commissaire du Canada au Cameroun a rencontré le ministre Gaston Eloundou Essomba vendredi, le 31 mai 2019 à Yaoundé.

C’est sur un air convivial que s’est achevée l’audience du ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba avec le Haut-commissaire du Canada au Cameroun, Nathalie O’Neil le vendredi 31 mai 2019. Une audience ayant démarré une heure plus tôt entre les deux personnalités et leurs principaux collaborateurs.

Au sortir de cette entrevue, l’on apprendra qu’il était question d’explorer les axes de collaboration entre les deux pays dans les domaines de l’eau et de l’énergie. Le Canada a à en croire le haut-commissaire a l’expérience qu’il faut et le Cameroun avec son fort potentiel serait une véritable niche à explorer.

« Le Canada et le Cameroun ont des relations de longues dates et nous pensons que les dossiers dont le ministre est responsable sont des dossiers dans lesquels le Canada a beaucoup d’expertise tant du côté de l’énergie que de l’eau », a dans un premier temps Nathalie O’Neil. Avant de poursuivre : « Nous sommes donc venus discuter de la collaboration possible entre nos deux pays tant du côté hydro que des autres formes d’énergie. On continue des discussions avec l’espoir qu’on pourra arriver à de bons partenariats.»

Check Also

Le Cameroun et le Mali dos à dos (1-1)

Football365 | Le Cameroun et le Mali se sont quittés sur un match nul (1-1), …

4 comments

  1. No interference in the internal affair of lrc. La republic is a sovereign french farm

  2. Soon, it will be some country to help Cameroon clean the air it is breathing.
    A country that depends on outsiders for just everything.
    Yes @Ngwa David, when it comes to killing her own citizens to please any
    outside country, it is a sovereign state. The Biya oriented mentality to get
    away with genocide.
    He has carefully, shifted aside some individuals who helped him kill. We
    have not forgotten about them, though.

  3. Not when it comes to solving the Anglophone crisis, not when it comes to allowing humanitarian intervention in the crisis, not when it comes to finding a solution to the genocide in the NW and SW. It would be foreign intervention. But when it comes to begging, disgracing the country and not providing means for educating and using local knowledge and industry for development, foreign mercenaries are embraced. lrc shuns its own, like her leaders spend time treating themselves in foreign hospitals rather than building similar solid solid institutions in Cameroon. Goodness me! All those on this forum talking about patriotism, calling those of us who are risking our lives, living in exile, fighting these traitors of Africa, unpatriotic, need to step back and have a rethink.

dapibus elit. sit ante. vel, ut fringilla