Samuel Eto’o répond aux accusations de la CAF

Le mercredi 9 août 2023, la Confédération Africaine de Football (CAF) a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce avoir reçu des demandes écrites de plusieurs parties prenantes du football camerounais pour l’examen et l’enquête de plusieurs comportements inappropriés présumés de Samuel Eto’o Fils, président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT).

Dans le communiqué, la CAF annonce également des enquêtes en cours et promet des déclarations publiques lorsque celles-ci seront terminées.

Cette position hâtive de la CAF est d’autant plus surprenante qu’elle évoque déjà des « ALLEGATIONS A PREMIERE VUE SERIEUSES» alors même qu’à ce jour, Samuel Eto’o Fils n’a été notifié d’aucune des accusations prétendument portées contre lui.

Par la voix de son avocat, Samuel Eto’o Fils a tenu à réagir à ces accusations. Il a déclaré :

“Je me réserve le droit d’engager en temps utile les procédures judiciaires appropriées pour dénoncer cette communication à la fois pernicieuse et toxique.”

“Je tiens à appeler les acteurs du football camerounais au calme et à les rassurer de ma détermination à poursuivre sans relâche la mise en œuvre du programme de réforme entamée le 11 décembre 2021.”

“A l’heure où le travail acharné que je mène avec mon Comité Exécutif commence à porter ses fruits comme l’atteste le récent triomphe de la sélection nationale U20 lors des jeux de la francophonie, j’invite la grande famille du football camerounais à la résilience face aux attaques répétées et injustifiées des ennemis du football qui entendent prendre notre sport roi en otage pour continuer de servir leurs intérêts.”

Samuel Eto’o Fils réaffirme son innocence et sa détermination à poursuivre son travail au sein de la FECAFOOT.

Check Also

Embezzlement Scandal at SOPECAM: 300 Million FCFA Missing

SOPECAM is in turmoil following a significant financial scandal. According to Cameroon Magazine, Marthe Ngo …